AIRS CONSULTING base ses relations d'affaires sur une démarche Best Practice.

 

  •   Connaissance du milieu bancaire, de ses attentes

  •   Bienveillance, Ecoute, Concertation, Partage, Réflexion de groupe

  •   Comportement éthique pour gagner la confiance et le respect des parties prenantes

  •   Grande motivation garantissant un engagement constant pour l'atteinte des objectifs

  •   Disponibilité et flexibilité facilitant l'adaptation aux nouvelles demandes, le respect des échéances

  •   Une certaine vision de la relation de confiance et de conscience professionnelle

  •   Volonté de satisfaire le client final : Présentations, Démonstrations, Formation...

  •   Efficacité, Sécurité, Fiabilité, Optimisation font partit de nos préocupations

Analyste d'Affaires

 

Business Analyste

 

Dans un Projet, l'Analyste d’Affaires ou "Business Analyst" est un acteur tout aussi important que le Gestionnaire de Projet. Il est celui qui détermine la portée d'une solution, en précise et clarifie les contours. Occupé entre-autres à bien comprendre les besoins réels des organisations, sa tache sera de les transcrirent en fonctionnalités souhaitées et comprises par l'ensemble des parties prenantes.

 

Le Business Analyst peut prendre plusieurs rôles selon son experience ou expertise du domaine. AIRS s'est tout naturellement orienté sur l'analyse de l'intégration des offres de solutions de messagerie financière ainsi que sur le design et l'intégration des flux de messages entre applicatifs.

 

Nous nous appuyons sur le corpus de connaissance en analyse d'affaires "Le BABOK®" (selon l'IIBA).

 

Actualités

ECB tells firms to buck up Sepa migration efforts

ECB tells firms to buck up Sepa migration efforts

The European Central Bank (ECB) has warned that many companies are leaving Sepa migration too late, leaving themselves open to serious problems when the February 2014 deadline arrives.

In a report, the ECB says that with just 11 months until the migration deadline for Sepa (Single euro payments area) credit transfers and direct debits, large swathes of the continent is behind schedule.

While most corporations have already completed the planning phase and know what Sepa will mean for them in practical terms, a number have adopted very late internal deadlines for actual implementation, waiting until the end of 2013. This is a "source of concern", in particular when it comes direct debits, warns the report.

Want ot know more?